Quel est le taux d’une assurance emprunteur ?

Accueil Assurance Quel est le taux d'une assurance emprunteur ?

Le taux d’assurance emprunteur est une composante importante de votre emprunt. Découvrez comment est-il déterminé ?

Quel est le taux d’une assurance emprunteur ?

En règle générale, l’âge et le fait que l’emprunteur fume ou non sont des critères qui ont un impact sur le taux d’assurance emprunteur. Ainsi, les mensualités de remboursement varient selon ces critères.

  • Pour un emprunteur de 20 ans non-fumeur, le taux d’assurance emprunteur est fixé à 0,05 %.
  • Pour un emprunteur de 20 ans fumeur, le taux d’assurance emprunteur est fixé à 0,08 %.
  • Pour un emprunteur de 30 ans non-fumeur, le taux d’assurance emprunteur est fixé à 0,09 %.
  • Pour un emprunteur de 30 ans fumeur, le taux d’assurance emprunteur est fixé à 0,13 %.
  • Pour un emprunteur de 40 ans non-fumeur, le taux d’assurance emprunteur est fixé à 0,17 %.
  • Pour un emprunteur de 40 ans fumeur, le taux d’assurance emprunteur est fixé à 0,25 %.
  • Pour un emprunteur de 50 ans non-fumeur, le taux d’assurance emprunteur est fixé à 0,31 %.
  • Pour un emprunteur de 50 ans fumeur, le taux d’assurance emprunteur est fixé à 0,33 %.

Voici aperçu de ce que sera votre taux d’assurance emprunteur selon les cas.

Aussi, en dehors de ce critère (fumeur ou non), sachez que votre taux d’assurance emprunteur pourrait varier selon que vous exercez un métier à risque ou un sport extrême.

Taux d’une assurance emprunteur : cas du capital initial

L’assurance emprunteur sur le capital initial a une cotisation mensuelle fixe. Ainsi, pendant toute la durée du prêt, du premier aux derniers mois, le taux est inchangé, il demeure fixe. Cela vous permet de pouvoir anticiper sur vos dépenses futures.

L’un des avantages de ce contrat est que son coût est moindre comparé à celui de l’assurance portant sur le capital restant dû. Par ailleurs, dans ce cas, il vous sera le plus souvent difficile de négocier votre taux d’assurance emprunteur durant la période de remboursement, à moins de faire jouer la concurrence.

L’inconvénient majeur est que durant les dernières années du prêt, bien que le capital restant à rembourser soit faible, les cotisations restent identiques à celles que vous payiez lors de la souscription du crédit.

Taux d’une assurance emprunteur : cas du capital restant dû

L’assurance emprunteur sur le capital restant dû est fondée sur la part du capital restant à rembourser au fil de chaque année.

Connu aussi sous le nom d’assurance dégressive, le taux d’assurance emprunteur s’applique exclusivement sur le capital restant. Étant donné que celui-ci diminue au fur à mesure des remboursements, les cotisations d’assurance baissent également.

Si, en principe, cette solution paraît plus avantageuse, cela n’est toujours pas le cas.

L’inconvénient majeur est que le taux d’assurance sur le capital restant dû est généralement plus élevé que celui de l’assurance sur le capital initial.

De plus, les intérêts sont plus importants au cours des premières années. Si à mi-parcours du prêt, vous choisissez de rembourser le prêt par anticipation : votre assurance sur le capital restant dû vous aura coûté plus cher en comparaison de celle avec des cotisations constantes.

En somme, il est primordial de comparer les offres d’assurance avant de choisir l’assurance emprunteur la plus adaptée à votre profil.

Comment obtenir un devis pour une assurance auto professionnelle ?

Afin de pouvoir circuler librement avec une voiture en...

Assurance voyage : Avantages et inconvénients

Les avantages et les inconvénients de l'assurance voyage Lorsque vous...